La naissance de Rita

· Art de vivre

Je prend enfin le temps ici de raconter l'arrivée de Rita le 15 décembre à 19H30.

Le contexte particulier de galère de déplacement de sa naissance on s'en souviendra longtemps. Nous sommes un peu coupé du monde à Saint Denis depuis le début de la grève le 5 décembre, nous n'avons plus aucun transport en commun, et en voiture c'est juste un enfer. Il faut 1h45 pour faire les 4km qui nous sépare de l'école d'Elvira pour vous résumer la situation.

Mon dernier RDV à la maternité pour passer un monitoring, nous avons mis 3H30 pour y aller ! Autant vous dire que j'étais persuadée d'accoucher sur le périphérique.

Rita elle ne semblait vraiment pas pressée de venir au monde.

Le RDV du terme était fixé pour le dimanche matin à 9H, ouf le dimanche matin tôt ça roule bien et en 20 minutes nous y étions. J'avais décidé de les supplier de me garder, et de déclencher l'accouchement pour ne pas prendre le risque d'un nouvel enfer sur la route dans la semaine. J'avais eu pas mal de contractions la veille alors j'espérais aussi que le travail allait démarrer vraiment. Je crois que je n'avais jamais autant espérer avoir mal lol.

Je suis arrivée, et après l'examen de routine youhouuuu mon col était ouvert à 3, c'est partie direction la salle d'accouchement.

J'avais des contractions, mais pas douloureuses, et donc la sage femme a proposé de percer la poche pour accélérer le travail.

La péridurale a donc été posée avant, la poche percée et le travail s'est accélérer sans que du coup je n'ai aucune douleur à aucun moment.

On a comme d'habitude profité du fait que le monitoring était très régulier pour attendre le dernier moment que le bébé descende bien, et donc comme pour mes 2 premiers accouchements, le bébé est arrivé sans effort, en douceur, au cours d'un beau moment de complicité avec mon mari.

Il y a des chances que cet accouchement soit mon dernier alors j'ai savouré chaque instant, et j'en parle aujourd'hui avec beaucoup de nostalgie.

Nous sommes montés en chambre à 23H, nous avons commandé un Mac Do, nous sommes restés dans cette bulle suspendu hors du temps tous les 3, et nous avons été heureux à la folie.

Je laisse ici quelques photos de ces instants magiques, quelques photos pas très artistiques mais des photos vraies.

Je vous raconterais demain le retour à la maison, et la rencontre avec ses soeurs.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly